Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Top 3 des pires remèdes du Moyen Âge

26 octobre 2017 à 06h00 Par Michaël Maistre
Crédit photo : Wikimedia

Et si parfois, le remède était pire que le mal ?

Hier, 108 plaintes ont été déposées au tribunal contre le laboratoire qui fabrique le Levothyrox, un médicament pour soigner les malades de la thyroïde. Beaucoup n'ont pas supporté la nouvelle formule. Aujourd'hui, après les différents scandales, les médicaments inspirent de moins en moins confiance. Dans quelques années, nous serons peut-être épouvantés en repensant à la manière dont on se soigne aujourd’hui. En effet, si on regarde en arrière, les médecins du Moyen Âge avaient des méthodes pour le moins étonnantes :

Top 3 des pires remèdes du Moyen Âge

Des poux sur la tête ?
On vous mettait des poux sur la tête et des sangsues partout sur le corps. Cette méthode était censé faire “partir la maladie”

Beurk !
Les médicaments étaient des scorpions grillés, des toiles d’araignées ou encore de la bave de crapaud. Le plus répugnant sont les potions faites à base d’excréments de jeunes hommes en bonne santé mêlés à du miel : très bon contre les maux de gorge ! Et contre les plaies et les ulcères, rien ne valait les déjections d’un homme roux !

La saignée
Quand les sangsues ne suffisaient pas, les médecins pratiquaient la saignée. À l’époque,ce sont les chirurgiens barbiers qui pratiquaient cette "opération" . Le principe : vous vider de plusieurs litres de votre sang, pour faire sortir le mal contenu dedans. Oui, plusieurs litres ! Autant dire que ça ne marchait pas, qu’on en sortait extrêmement affaibli, voire mort !

Et vous, vous avez des remèdes un peu étranges pour vous soigner ?