Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Un « bidonville » évacué à Saint-Barthélemy-d’Anjou

07 octobre 2020 à 09h41 Par Etienne Escuer
Les forces de l'ordre ont évacué le camp ce mercredi.
Crédit photo : Rédaction / Etienne Escuer - Photo d'illustration

La préfecture du Maine-et-Loire a fait évacuer, ce mercredi 7 octobre, un campement illicite à Saint-Barthélemy d’Anjou.

Les lieux s’apparentaient « à un bidonville », selon les mots de la préfecture du Maine-et-Loire : un campement illicite a été évacué à Saint-Barthélemy d’Anjou ce mercredi matin. Il se situait le long de la voie ferrée. Une trentaine de caravanes et de cabanes de fortunes s’étaient installées en juin 2019.

Les autorités parlent de « conditions sanitaires intolérables, sans raccordement à l’eau et sans sanitaires », et d’un branchement illégal sur le réseau électrique. La justice avait autorisé l’évacuation des lieux en février dernier, celle-ci a été préparée avec l’ensemble des services de l’Etat (forces de l’ordre, préfecture, services sociaux, etc.) et s’est déroulée sans difficulté, selon les autorités.

 

Une cinquantaine de personnes, pour la plupart de nationalité roumaine, vivaient dans ce camp, dont une dizaine d’enfants. Des solutions de mises à l’abri temporaires ont été proposées, et les individus « feront l’objet d’un examen de leur administrative afin de vérifier leur droit au séjour », précise la préfecture.