Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Un étudiant analyse le code source de Parcoursup !

23 mai 2018 à 16h12 Par Charles Perrin
Crédit photo : Flickr

Mais comment fonctionne exactement Parcoursup ? Un étudiant de 22 ans, en 4ème année à l’Université de Technologie de Compiègne, a analysé le code source de la plateforme. Voici ce qu’il a trouvé :

Sur son blog l’Ingénu-Ingénieur, Guillaume nous partage ses découvertes sur le code source de Parcoursup, et n’attend pas pour rentrer dans le vif du sujet ! Première surprise, la plateforme retrie les listes de candidats fournies par les formations. Pour faire simple, si un candidat est classé 15ème sur la liste d'un BTS informatique, il se peut que Parcoursup décide de le classer 30ème. La faute à deux autres critères : le taux minimum d’élèves boursiers et le taux maximum de non-résidents.

Deuxième grosse problématique soulevée par l’étudiant : le casse-tête du nombre de propositions d’admission ! Avant, avec APB, les candidats classaient leurs vœux selon leur préférence. Et dès qu’ils étaient retenus dans une formation, ils libéraient automatiquement les vœux qui étaient situés en-dessous. Mais désormais, avec Parcoursup, les candidats ne classent plus leurs vœux. Ainsi, ils peuvent recevoir plusieurs propositions d’admission. La plateforme a donc mis en place un « rang limite d’appel ». C’est à dire un système d’overbooking, pour palier aux refus de certains candidats. Il se peut donc que certaines formations se retrouvent avec plus de candidats que de places disponibles.

Rappelons que depuis hier, 436 000 élèves ont reçu une réponse aux vœux qu’ils ont formulé, soit seulement un peu plus de la moitié des inscrits. Tous les autres sont encore dans l’attente …