Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Un Français sur deux ignore le nom du maire de sa commune

21 novembre 2017 à 10h44 Par Benoit Billot
Crédit photo : Pixabay

Un sondage Ifop a été réalisé récemment. résultat: plus de 50% des Français ne connaissent pas le nom de leur maire.

Est-ce que ce sondage est un reflet du manque d’intérêt des Français pour les élections ? En tout cas, selon une enquête réalisée en ligne et par téléphone auprès de plus de 1 000 personnes, les Français interrogés étaient pour plus de la moitié, incapables de citer le nom de leur maire instinctivement. Il a été réalisé à l’occasion de l’ouverture du congrès des maires qui a lieu ce mardi 21 novembre. Si six Français sur dix (précisément : 51%) se disent particulièrement satisfait des compétences de leur maire, en revanche, un sur deux ignore leur nom. 39% ne le savent pas et 10% donnent une réponse qui n’est pas la bonne.

Les communes rurales au top

Actuellement, les maires sont tous à peu près à mi-mandat. Ce sont les maires des communes rurales les plus reconnus. Les Français citent leur nom à 61% devant les villes isolées à 53% ou encore des villes-centre à 48%. Il n’y a que dans les banlieues populaires où c’est plus délicat avec 38%.

Les Hauts-de-France : bon élève

Dans ce sondage, on remarque que le taux est particulièrement en hausse dans les Hauts-de-France. 68% des personnes interrogées et originaires du nord de la France connaissent le nom de leur maire. Les mauvais élèves se situent en Ile-de-France avec 42%, en Pays de la Loire et en Auvergne-Rhone-Âlpes avec 43%, et en Occitanie avec 45%.

Quelles attentes pour les élections municipales 2020 ?

Sur cette question, les Français sont là-aussi très partagés. On remarque que 50% d’entre eux ont pour souhait de voir leur maire réélu. Dans nos régions, la différence est très mince également. En Pays de la Loire, le chiffre s’élève à 56%. En Centre-Val de Loire, il est à 53%. Enfin, c’est un peu plus difficile en Nouvelle-Aquitaine, où le pourcentage ne s’élève qu’à 46%. Le mauvais élève de ce sondage est en région PACA avec seulement 31%.