Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Un gynécologue inséminait les patientes avec son propre sperme

07 octobre 2020 à 11h45 Par A.L.
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

Un ancien gynécologue néerlandais, aujourd'hui décédé, a utilisé son propre sperme lors d'inséminations artificielles sur au moins 17 femmes qui pensaient recourir à des donneurs anonymes.

Cette histoire invraisemblable s'est déroulée aux Pays-Bas dans les années 80 et 90. Jan Wildschut, un gynécologue néerlandais aujourd'hui décédé, a utilisé son propre sperme sans en informer les parents, pour inséminer des dizaines de femmes, comme l'a annoncé l’établissement de santé ce mardi 6 octobre. Le médecin travaillait notamment à l'hôpital Sophia de 1981 à 1993, maintenant connu sous le nom d'hôpital Isala, situé dans la ville de Zwolle. Au moins 17 enfants ont été conçus via les pratiques du gynécologue, également père de famille, a déclaré l'hôpital dans un communiqué, qualifiant ces actes de "moralement inacceptables". D'autre part, l'établissement n'exclut pas la possibilité qu’il soit le père biologique de plus d'enfants.

Une horrible découverte

Selon le journal local De Stentor, cette sordide histoire a été découverte par hasard. L'un des enfants conçu avec le sperme du gynécologue a obtenu une correspondance avec une nièce de Jan Wildschut en réalisant un test ADN avec une base de données commerciale. "Nous n'avons jamais soupçonné qu'il aurait lui-même pu être le donneur", a alors déclaré un parent anonyme, en affirmant que le gynécologue donnait une "impression amicale, engagée et honnête". De son côté, l'Inspection de la santé et de la jeunesse a indiqué qu'elle n'ouvrira pas d'enquête car les faits se sont déroulés à une époque où aucune loi n'existait quant à la réglementation sur les traitements en matière de fertilité.