Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Une adolescente en prison depuis 73 jours pour ne pas avoir rendu ses devoirs

27 juillet 2020 à 10h25 Par A.L.
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

Une jeune adolescente de 15 ans, originaire de la banlieue de Detroit dans le Michigan, aux États-Unis, est emprisonnée depuis déjà 73 jours, car elle n'a pas fait ses devoirs en ligne.

Les médias la prénomment Grace pour préserver son anonymat. Cette jeune Américaine de 15 ans est en prison depuis 73 jours pour n'avoir pas rendu des devoirs en ligne comme elle était censée le faire. En effet, une juge de la banlieue de Detroit a estimé que le fait de ne pas rendre de travaux en ligne constituait une violation de la mise à l'épreuve de la jeune femme, déjà condamnée pour vol et violences en novembre. Selon NBC News, Grace était soumise à un suivi intensif au moment de sa mise en détention. La juge Mary-Ellen Brennan a d'ailleurs rappelé que les forces de l'ordre avaient dû intervenir à trois reprises pour des heurts entre l'adolescente et sa mère

De multiples signalements

En 2018, l'adolescente avait fait l'objet d'un programme de déjudiciarisation pour "incorrigibilité". En novembre 2019, elle avait été accusée d'agression après que sa mère a appelé la police devant la violence dont faisait preuve sa fille. De multiples signalements ont ainsi conduit Grace devant le tribunal pour mineurs. Si le procureur avait alors prescrit un suivi de sa santé mentale, ainsi qu'une formation pour lui apprendre à gérer sa colère, son avocat avait demandé en complément un dispositif de mise à l'épreuve pour que Grace reste chez elle et fasse ses devoirs. Malheureusement, la jeune fille n'a pas respecté ce dernier point entraînant son incarcération. "Elle a été détenue parce qu'elle était une menace pour sa mère", a cependant déclaré la juge Mary-Ellen Brennan avant d'ajouter "Mon rôle est de prendre des décisions qui sont dans le meilleur intérêt de cette jeune femme, point final".

Aujourd'hui, cette histoire ubuesque indigne outre-Atlantique. L’adolescente noire, qui souffre de troubles importants de l’attention et qui est punie sévèrement par la justice, est "un exemple de racisme systémique de l’univers carcéral américain" selon plusieurs Américains, comme le révèle le Huffington Post. Sur les réseaux sociaux le hashtag #FreeGrace ("Libérez Grace") est apparu pour soutenir l'adolescente, en plus d'une pétition en sa faveur qui a déjà récolté plus de 16.000 signatures à ce jour. "Si elle avait été blanche, je me demande si le juge aurait agi de la même manière...", a déclaré la démocrate Debbie Dingell, élue à la Chambre des représentants pour le Michigan. Même son de cloche pour Hillary Clinton qui a demandé sa libération sur Twitter.

Si la Cour suprême du Michigan va examiner la validité de la détention de l'adolescente, pour l'heure, Grace reste en prison.