Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Une fusion entre l’Indre et le Cher en un seul département ?

04 octobre 2017 à 15h37 Par Benoit Billot

Le débat sur la fusion entre les départements de l’Indre et du Cher est de nouveau sur la table.

Lors d’une conférence de presse mardi à l’aéroport de Châteauroux-Déols, les vice-présidents socialistes de la région Centre-Val de Loire, Dominique Roullet et Philippe Fournié ont émis le souhait de voir une fusion entre les départements de l’Indre et du Cher. D’après leur terme, il s’agirait d’un ‘’mariage d’amour et de raison’’. Ce nouveau département pourrait voir le jour sous un seul et unique nom : Le Berry, et pour se faire, les deux élus ont fait un appel solennel pour sa création. Une idée plutôt ancienne puisque dans les années 80, l’idée d’une fusion avait déjà été proposée.

Réunir 540 000 habitants

La conférence de presse à l’aéroport de Châteauroux-Déols n’est pas qu’un hasard. ‘’L’aéroport est un exemple de la coopération entre l’Indre et le Cher. Sans lui, les vols passagers n’existeraient pas ici, expliquent Dominique Roullet et Philippe Fournié à nos confrères du Berry Républicain. Si les deux départements sont réunis, Le Berry rassemblerait un bassin de 540 000 habitants. Pour cela, il faut que tous les acteurs locaux soient engagés dans cette démarche.

Tout le monde n’est pas d’accord

Si l’idée part d’une bonne volonté, d’autres élus locaux ne voient pas cette fusion d’un bon œil. À Châteauroux, on ne veut pas que la ville soit une sous-préfecture et que le département du Cher soit indemnisé par le faible taux d’endettement des collectivités. Son maire, Gil Avérous, a réagi sur sa page Facebook : ‘’L’idée idiote du jour : fusionner l’Indre et le Cher ! (…) Avec les élus de Châteauroux et aux côtés des autres élus de l’Indre, je ne laisserai pas faire un projet qui conduira à la baisse du pouvoir d’achat de nos habitants et à une baisse des investissements au détriment de nos entreprises locales. Il va falloir s’unir et se battre pour défendre l’Indre’’. Affaire à suivre…