Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Viol d'une fillette et d'une septuagénaire : le suspect mis en examen à Angers

02 octobre 2020 à 10h11 Par Lucie Claussin
L'homme avait déjà été condamné 18 fois par le passé.
Crédit photo : Pxhere ©

Un trentenaire, déjà mis en examen pour le viol d'une septuagénaire en septembre près de Saumur, a été mis en examen jeudi 1er octobre pour le viol dans la Vienne d'une fillette de neuf ans ainsi qu'une tentative d'enlèvement d'une adulte.

L’homme de 31 ans suspecté du viol d’une septuagénaire dans le Maine-et-Loire et du viol d’une fillette dans la Vienne a été mis en examen et écroué. 

Pour les faits commis dans le département de la Vienne, tentative d'enlèvement d'une joggeuse à Noiron et enlèvement et viol d'une fillette de 9 ans à Villiers, il a été entendu par les enquêteurs poitevins mais a décidé de garder le silence, mercredi 31 septembre, lors de sa garde à vue.

Déjà condamné 18 fois par le passé, il a fait valoir son droit au silence. Cet homme, père de trois enfants, préférait réserver ses déclarations au juge d’instruction. Il a cependant reconnu les faits devant le juge et a dit avoir commis ces faits sous l’emprise de drogues. Condamné à plusieurs reprises, mais jamais pour des faits de cette nature, cet homme sans véritable domicile fixe était sorti de prison en décembre dernier.

Rappel précis des faits :

Le vendredi 17 septembre, l'homme avait frappé vers 18h30 chez une femme de 74 ans qui lui avait ouvert, à Varennes-sur-Loire (Maine-et-Loire), près de Saumur.

Après l'avoir violée, il était parti avec la voiture et les moyens de paiement de la victime.

Deux jours plus tard, le dimanche, il avait tenté de faire monter de force dans sa voiture une femme qui faisait son jogging à Varennes (Vienne). Celle-ci s'était débattue et avait pu s'échapper.

Environ une heure plus tard, à quelques km de là, à Villiers (Vienne), l'homme est soupçonné d'avoir enlevé une fillette de 9 ans qui sortait de la boulangerie, de l'avoir mise dans le coffre de sa voiture avant de la violer un peu plus loin. L'homme avait été interpellé le lendemain, le lundi, à Saumur.

 Toutes ces affaires ont été confiées à un même juge d’instruction à Angers.

Écrit avec AFP