Il divorce de son autocuiseur à riz, 4 jours après l’avoir épousé

Khoirul Anam a épousé son autocuiseur "calme, obéissante (...) et qui sait cuisiner"...
Khoirul Anam a épousé son autocuiseur "calme, obéissante (...) et qui sait cuisiner"...
Crédit: Facebook Khoirul Anam

13 octobre 2021 à 11h58 par Iris Mazzacurati

Après avoir épousé très officiellement son autocuiseur à qui il trouvait toutes les qualités de la femme idéale, cet indonésien a finalement divorcé.

Khoirul Anam est allé très loin juste pour faire une blague sexiste. Le 20 septembre dernier, cet Indonésien a convolé en justes noces avec son autocuiseur à riz lors d’un mariage traditionnel.

Il n’a pas manqué de poster les photos de l’événement sur les réseaux sociaux, avec cette légende : "Calme, obéissante, je ne parle pas beaucoup et je sais cuisiner", provoquant de multiples réactions de la part des internautes.

Interviewé par le magazine Vice, cet employé du bâtiment d’un petit hameau de l’île de Java a expliqué que l’idée lui été venue lors d’une discussion entre amis. Décrétant que l’épouse idéale se devait d’être "forte, obéissante et discrète", Anam a immédiatement fait le rapprochement avec l’autocuiseur qu’il tenait dans ses bras : « Je me suis rendu compte que c’était le choix parfait pour la femme que je cherchais. »

Quatre jours plus tard, le jeune couple se séparait tout aussi officiellement. L’histoire ne dit pas qui de lui ou l’autocuiseur a finalement demandé le divorce.

I