La lune bientôt heurtée par des bouts de fusée

Lune
Lune
Crédit: CC0 - Image d'illustration

27 janvier 2022 à 14h33 par Iris Mazzacurati

L’espace est de plus en plus encombré de débris spatiaux de toute sorte, de satellites notamment, mais là, c’est un morceau d’une fusée Space X qui doit s’écraser sur la surface de la lune.

Et la rencontre entre le deuxième étage supérieur de la fusée Space X Falcon 9 (lancée le 11 février 2015 pour étudier le climat de la planète) et l’astre sélène doit avoir lieu le 4 mars très exactement, a confirmé l’astronome américain Jonathan McDowell :

« Oui, un vieux deuxième étage de Falcon 9 laissé en orbite haute en 2015 va frapper la Lune le 4 mars. C’est intéressant, mais ce n’est pas grave. »

Si c’est pas grave, nous voilà rassuré, mais - mieux que ça -, l’observation de l’impact pourrait apporter de nouvelles données sur le sol lunaire.

Un retour sur terre... manqué

A l’origine, le deuxième étage de Falcon 9 devait s’abîmer dans l’océan, à la manière du premier étage de la fusée qui, lui, avait fait ce que la NASA attendait de lui. Mais les lois de l’astrophysique sont parfois impénétrables et une fois sa mission accomplie, l’étage supérieur de Falcon 9 – à court de carburant - n’a pas réussi à rejoindre l’orbite terrestre.

Il s’est retrouvé à errer à très haute altitude, sur une orbite quelque peu aléatoire, soumis à la fois à l’attraction de la Lune et de la Terre. Les astronomes l’avaient même quasiment oublié jusqu’au moment où, 7 ans plus tard, l’expert américain Bill Gray, repère sa trajectoire et établisse sa date d’entrée en collision avec la Lune.

Pour la petite histoire, ce n’est pas la première fois qu’un engin spatial heurte la surface de la Lune, mais cela semble être la première fois que le cas soit involontaire, selon Le Parisien.