Amiante à La Halle d'Issoudun : l'affaire devant les Prud'hommes ce mardi

La demande des 242 anciens salariés est étudiée ce mardi par les Prud'hommes.
La demande des 242 anciens salariés est étudiée ce mardi par les Prud'hommes.
Crédit: Pixabay - Image d'illustration

12 octobre 2021 à 8h51 par Théo Palud

Ce mardi 12 octobre devant le Conseil des Prud'hommes, va se tenir le procès de l’amiante à La Halle d'Issoudun à la Cité du Numérique de Châteauroux. 242 ex-salariés demandent la reconnaissance d’un préjudice d’anxiété lié à la présence d’amiante dans l’entrepôt où ils travaillaient.

C’est un "méga-procès" qui va avoir lieu ce mardi devant les Prud’hommes de Châteauroux. Celui des 242 anciens salariés de La Halle à Issoudun, qui ont saisi la justice pour faire reconnaître l’impact que la présence d’amiante sur le lieu de travail a eu sur eux, rapporte la Nouvelle République.

Bien qu’aucun n’ait développé de maladie, ils se battent depuis un an pour que leur sentiment d’anxiété lié à ces conditions de travail soit reconnu par la justice, et qu'une indemnisation en découle. Certains d’entre eux dorment grâce à des "tranquillisants" tandis que d’autres font des "nuits blanches" suite à cela.

En effet, alors que certains ont travaillé pendant plusieurs dizaines d’années dans cet entrepôt logistique de La Halle, la présence d’amiante "du sol au plafond" a été révélée en 2010 lors d’une expertise. Ce n’est que bien plus tard qu’ils seront mis au courant de cette exposition à cette substance à leur insu. En juillet 2020, le site de logistique a fermé ses portes.

Procès, acte 3

Après un premier passage devant le tribunal en septembre 2020 et une date d'audience fixée le 30 mars dernier, c'est aujourd'hui que se tient le procès. Il se déroulera exceptionnellement à la Cité du Numérique de Châteauroux, dont l’amphithéâtre de 400 places permettra l’accueil de toutes les parties. Début de la séance à 9h30.

I