Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Alexia Daval : un corps calciné découvert en forêt

31 octobre 2017 à 09h45 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Google Maps ©

La jeune femme originaire de Haute-Saône a disparu depuis samedi. Un corps calciné a été découvert hier dans son secteur de disparition

L’enquête sur la disparition d’Alexia Daval s’accélère. Cette joggeuse de 29 ans a disparu à Gray-la-Ville en Haute-Saône samedi. Elle avait quitté son domicile vers 09 heures samedi matin pour aller courir. C’est son mari qui a prévenu les gendarmes vers midi, ne voyant pas revenir son épouse qui était partie sans son téléphone.

Selon le maire de Gray-la-Ville, le parcours qu’empruntait Alexia est très fréquenté. Beaucoup de gens marchent et courent à cet endroit et il n’y a jamais eu de problèmes. Alexia ne s’est pas mise en danger.

Une mobilisation générale :

Dès lors, de nombreuses battues ont été organisées pour la retrouver. Hier après-midi, près de 400 personnes se sont mobilisées pour retrouver la jeune femme. La Saône a également été sondée.

Un corps calciné a été retrouvé hier, lundi 30 octobre, dissimulé sous des feuillages, dans une zone boisée assez isolée non loin du lieu où elle faisait son jogging. C’est un élève gendarme qui a fait la découverte vers 15h. Le corps, fortement dégradé et brûlé sur place se trouvait à plusieurs kilomètres de l’itinéraire habituel de la joggeuse et du lieu de la disparition de la jeune femme. Le procureur de Vesoul a annoncé hier soir lors d’une conférence de presse que le cadavre a été volontairement brûlé mais qu’il est trop tôt pour affirmer qu’il s’agit bien d’Alexia Daval.

Les équipes techniques ont passé la nuit à éplucher la scène du crime et les investigations se poursuivent aujourd’hui.

Une autopsie a été programmée :

Des analyses sont en cours pour l’identification. Une autopsie sera pratiquée jeudi. Le procureur qui privilégiait la piste de l’enlèvement jusqu’ici a indiqué avoir ouvert une enquête a été ouverte pour assassinat.

Elle a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie départementale de Haute-Saône. A savoir qu’il n’y aucun suspect particulier à ce stade