Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Amputé des quatre membres, un contrôleur SNCF lui réclame sa carte d'invalidité

25 septembre 2017 à 08h02 Par Lucie Claussin

Les faits ont eu lieu ce week-end

Mieux vaut en rire. Drôle de scène qu’a vécue Philippe Croizon dans un train. L’homme, athlète de haut niveau (nageur polyhandicapé, qui a traversé la Manche à la nage) et amputé des quatre membres, se trouvait dans un train en provenance de Rouen. Il venait d’y faire la promotion de son livre «Pas de bras pas de chocolat».

Au moment du contrôle, Philippe Croizon s’est vu demander son billet de train et… sa carte d’invalidité par un contrôleur SNCF. Sauf qu’il n’avait pas sa carte d’invalidité sur lui. A savoir qu’elle accorde un montant de réduction, en fonction des mentions qui y sont faites.

Malgré son handicap pourtant bien visible (l’homme n’a plus de bras ni de jambes) le contrôleur est resté très insistant.

Les voyageurs en colère et gênés par cette scène surréaliste se sont manifestés auprès du contrôleur qui a finalement abandonné sa requête.

Un sportif avec beaucoup d'humour !

A l’issue de cette mésaventure, l’homme a posté un message sur twitter :

« Dans le TER Rouen Paris, le contrôleur me demande ma carte d’invalidité pour vérifier… quoi au juste ? Si je suis bien handicapé ? Moi je n’ai rien dit, mais les passagers se sont fâchés ils ont dit c’est n’importe quoi ! »

Son message a déclenché une vague d’insultes contre la SNCF. L’homme a tenté de calmer les hostilités sur le réseau social dans un autre message très rapidement : "Je voulais prendre les choses avec humour et ne pas en arriver à des insultes. Ce monsieur a peut-être eu une mauvaise journée, il est peut-être fatigué je n’en sais rien."

De son côté la SNCF a tenté de justifier la demande du contrôleur sur Twitter : "Bien que cette demande paraisse incongrue, le contrôleur se devait de vérifier le taux de réduction accordé à votre accompagnateur"