Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Angers : dérapage en garde-à-vue, trois policiers impliqués

05 avril 2018 à 11h20 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Wikimedia Commons

Si les faits sont avérés, on pourra parler de « perte de sang-froid ». Un policier a frappé un jeune homme, interpellé pour une simple vérification d’identité à Angers. La victime a même fini en garde à vue avant de porter plainte.

Ses collègues le disaient irréprochable, mais ses problèmes personnels l’ont rattrapé. Selon des informations exclusives de Ouest-France, un policier devait être jugé dans un peu moins de deux semaines après son dérapage lors d’un simple contrôle d’identité au commissariat d’Angers dans la nuit du 19 au 20 mars dernier. Son procès a finalement été repoussé à une date ultérieure.

Le fonctionnaire aurait donné un coup de tête à un jeune gardé-à-vue sous l’œil des caméras du commissariat. Pour expliquer son geste, il aurait accusé la victime de l’avoir insulté. Deux de ses collègues ont voulu le couvrir en modifiant la vérité dans leurs procès-verbaux. Ils ont écopé d’un simple rappel à la loi.