Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Angers : le syndicat Unité-SGP Police FO réclame plus de moyens humains

24 février 2021 à 16h50 Par Alicia Méchin
Image d'illustration / Angers : le syndicat Unité-SGP Police FO réclame plus de moyens humains
Crédit photo : Pixabay

Après les récents incidents survenus dans le quartier de la Roseraie à Angers, le syndicat Unité-SGP Police FO réclame plus de moyens humains pour faire face à une hausse de la violence.

Ce n’est pas nouveau, le quartier de la Roseraie à Angers (Maine-et-Loire) est régulièrement le théâtre de diverses incivilités et faits de délinquance. Récemment, les policiers ont été mobilisés sur des feux de voitures dans trois lieux différents du quartier. Un incendie volontaire, selon les forces de l’ordre, après l’interpellation de plusieurs individus suspectés d’être les auteurs de violences lors de la Saint-Sylvestre. Ce soir-là, 38 voitures avaient été incendiées. 

Malgré cela, les effectifs de nuit continuent à fondre, selon le syndicat de police Unité-SGP Police-FO, qui lance une alerte. Selon lui, la situation n’est plus tenable, avec des effectifs en dessous du seuil critique. Explications de Philippe Boussion, secrétaire régional du syndicat Unité-SGP Police-FO :

 

Écouter le podcast

 

Le syndicat réclame plus de moyens humains, et pour cela, il faut prétendre à un QRR, traduisez quartier de reconquête républicaine :

 

Écouter le podcast

 

Il y a urgence pour le syndicat, qui souhaite dans le meilleur des cas deux patrouilles pour 250 000 habitants pour les cinq communes de la zone police : Angers, Avrillé, Trélazé, les Ponts-de-Cé et Saint-Barthélémy.  

 Des propos recueillis par Annie Guinhut.