Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Angers : un prévenu tente de s'ouvrir les veines au tribunal

12 avril 2018 à 06h55 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : pixabay

Il devait comparaitre pour son implication dans une fusillade au sein du quartier de la Roseraie, à Angers : un homme a très mal pris que son audience soit finalement reportée.

Il venait d'apprendre que son procès était renvoyé à la fin du mois d'avril en raison de la grève des magistrats. Un homme de 35 ans a tenté de s'ouvrir les veines dans le box des accusés au tribunal d'Angers ce mercredi, selon nos confrères du Courrier de l'Ouest. L'individu a sort une lame de rasoir qu'il avait réussi à cacher sur lui avant de se taillader la peau de l'avant-bras gauche. Il a été pris en charge par les pompiers, son état de santé n'était pas inquiétant.

Une fusillade à la Roseraie

Le trentenaire n'aurait en fait pas supporté que son procès soit reporté, il assure être la cible de menaces en détention. Il est incarcéré depuis plusieurs mois, après une fusillade qui s'était déroulée en février 2016 dans le quartier de la Roseraie à Angers. Deux personnes avaient été blessées.