Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Après les buralistes, les pharmacies autorisées à vendre des masques grand public

27 avril 2020 à 09h53 Par Mikaël Livret
Des masques grand public réutilisables seront vendus aussi en pharmacie.
Crédit photo : Pixabay

Les 21 000 officines sont autorisées à vendre des masques « grand public » à partir de ce lundi 27 avril.

En tissu, jetables ou lavables. Il est maintenant possible d’acheter des masques en pharmacie. Le ministère de la santé a publié ce week-end l’arrêté au Journal Officiel. Les 21 000 officines de France pourront vendre des masques grand public. Deux types seront proposés :

« Le type 1 filtre 90% les particules à 90 % et sont destinés aux professionnels, caissières de supermarché, plombiers, ouvriers… Ces type 1 sont équivalents aux masques dits chirurgicaux. Les masques de type 2 filtrent à 70 % et sont destinés au grand public. Tous, insiste-t-il, répondront aux normes qualitatives de l'Afnor et de l'Agence nationale de sécurité du médicament », explique dans Le Parisien Gilles Bonnefond, le président de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine.

600 millions de masques

Selon le ministère de la santé, un masque de base sera vendu entre 2 et 5 euros. Ce prix devrait en revanche augmenter en ce qui concerne des masques textiles réutilisables. « Et l'approvisionnement, par la production française et les importations, va s'accroître rapidement pour dépasser 25 millions de masques lavables par semaine fin avril », avait indiqué la semaine dernière la secrétaire d'État Agnès Pannier-Runacher, dans le quotidien Les Echos. Ces masques devront être lavables à 60°C et repassables.

Selon les estimations du gouvernement, 600 millions de masques seraient nécessaires au déconfinement le 11 mai prochain.