Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Après une nuit en prison, il note l’hôtel de police… comme sur TripAdvisor !

02 avril 2018 à 18h45 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Pixabay

Il y a des nuits dans des hôtels que l’on n’est pas vraiment censés apprécier. Mais les avis sont toujours bons à prendre. Surtout avec humour.

Pour chaque séjour dans un hôtel, il y a autant de perceptions différentes. Et pour faire le tri dans tout ça, le site TripAdvisor s’est fait la vitrine de l’avis sur Internet, permettant de noter les établissements et autres restaurants en tous genres. Et un petit comique s’est amusé à noter avec humour la nuit qu’il a passée dans un endroit un peu spécial.

Une chambre, oui, mais avec des barreaux

En effet, un internaute plein de malice s’est amusé à noter sa nuit de garde à vue dans une cellule de l’hôtel de police de Metz. Il a donc laissé un commentaire assez élogieux de l’établissement sur Google, même s’il ne lui a accordé qu’une étoile.

Personnel accueillant et chaleureux, les chambres individuelles et collectives sont très confortables, j'ai passé une nuit d'enfer. Rien à redire sur la propreté, on pourrait y manger par terre. Côté repas, c'était excellent, les lasagnes en plastique, je n'en avais jamais goûtées d'aussi bonnes. 

L’internaute en profite également pour parler de son trajet jusqu’à la prison, ici aussi, non sans humour.

J'ai également apprécié le voyage en navette à l'aller, chouette véhicule et chauffeur fort sympathique avec beaucoup de conversation. Bref, je recommande fortement cet établissement, j'ai hâte d'y retourner.

Contactés par nos confrères du Républicain Lorrain, les services de police ont réagi à la blague avec ironie et second degré, même s’ils n’ont pas manqué d’y glisser un petit message préventif.

Nous accueillons avec satisfaction son appréciation. Mais la bonne appréciation que l'on a des choses découlant souvent de leur rareté, nous lui conseillons de ne pas renouveler l'expérience.

L’internaute est donc prévenu : pour son bien, il n’est plus vraiment le bienvenu dans cet hôtel un peu particulier.