Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

AZF : un ADN formellement identifié et un suspect relâché

29 juin 2018 à 08h45 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Pexels

Du nouveau dans l'affaire du groupuscule AZF. Un gardé à vue a été relâché.

Suite à l’interpellation des trois personnes soupçonnées d’être liées au groupuscule AZF, le sexagénaire originaire du Loiret, a été remis en liberté hier selon nos confrères de la République du Centre. Il est originaire d’Ouzouer-sur-Loire.

Le principal suspect identifié :

L’homme âgé de 70 ans originaire de l’Yonne et ancien chef d’entreprise, reste quant à lui le principal suspect. Son ADN aurait été identifié sur le carton contenant la bombe artisanale découvert il y a 14 ans en Haute Vienne, sur la ligne Paris-Limoges. Sa garde à vue a été prolongée. De même pour la femme arrêtée en Seine-et-Marne.

Les malfaiteurs avaient initié un jeu de piste avec les autorités pour se faire remettre plusieurs millions d’euros à l’époque. L’enquête se poursuit pour déterminer la motivation de ce groupe