Basset Jones : un robot détecteur de métaux conçu à Limoges

FORUM
Le robot sera guidé depuis un smartphone.
Crédit: Basset Jones ©

27 avril 2021 à 4h00 par Lucie Claussin

Grâce à Basset Jones, un robot développé en Haute-Vienne, la détection de métaux va devenir un jeu d'enfant ! Dans le cadre de loisirs ou pour détecter des métaux dans des zones post conflit, ce robot d'un nouveau genre s'adresse à un large public.

De nombreux Français partagent une passion aussi utile qu’intrigante : la détection de métaux. Souvent équipés d’un détecteur, ils sillonnent différents terrains à la recherche d’objets chargés d’histoire, ou simplement d’objets métalliques à enlever du sol, car polluants.

Afin de leur faciliter la tâche, mais aussi pour prévenir les dangers, une start-up implantée à Limoges conçoit actuellement un robot détecteur de métaux nommé Basset Jones. Jean-Sébastien Poignet, président et co-concepteur du projet, dont la société est basée à Ester Technopole, nous explique dans quels domaines sera utilisé ce robot autonome :

Écouter le podcast

 

Ce drone terrestre est électrique et fonctionnera avec des batteries, qui seront alimentées grâce à des panneaux solaires. Basset Jones pourra servir à la détection de loisirs, aux chasses aux trésors, à la recherche de canalisations ou de réseaux enterrés, au nettoyage de plages ou encore à la recherche de mines.

 

« Investir son temps à trouver, plutôt qu’à chercher »

Ce petit véhicule tout terrain possède quatre roues et est capable de franchir des obstacles et surtout de détecter les différents métaux présents dans le sol :

 

Écouter le podcast

 

L’engin pourra estimer ce qui est enterré, notamment sa grosseur. Le chercheur pourra ensuite savoir si ce qui se trouve à proximité, un bijou ou bien un objet plus dangereux, comme un obus de la guerre. Les détectoristes devront ensuite creuser eux-mêmes.

Les développeurs de Basset Jones mettent au point en parallèle, une cartographie des réseaux enterrés, dans les zones post conflit. L’idée est de pouvoir détecter les mines et de mettre les populations hors de danger.

Ce robot sera mis en vente à partir du mois de juin, pour un prix grand public à moins de 1000 euros.

I