Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Bientôt un " permis tronçonneuse " obligatoire !

10 novembre 2017 à 10h20 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Pixabay ©

La France pourrait bientôt obliger tous les utilisateurs de tronçonneuse à passer un permis !

Amis bûcherons, vous allez devoir passer un permis pour pouvoir utiliser une tronçonneuse ! En effet, l’utilisation d’une tronçonneuse est très risquée. Chaque année, il y a plus de 300 accidents d’une extrême gravité liés à la tronçonneuse. Désormais, les assurances demandent à ce que les utilisateurs soient bien informés des risques et formés ! Bien souvent en cas d’accident, les assurances demandent des comptes aux employeurs. Ces derniers doivent apporter la preuve que leur employé blessé avait bien les compétences requises pour pouvoir utiliser correctement cet outil.

Des formations mises en place :

Actuellement, il existe déjà des formations comme le ECC1. Une formation basique, qui se déroule sur un jour et demi. Prix de cet enseignement : 250 euros. Ce permis est valable à vie et apprend aux élèves l’affûtage et l’entretien des tronçonneuses ainsi que le tronçonnage de petits arbres par exemple. De nombreux pompiers ont déjà recours à cette formation par exemple puisqu’ils sont souvent amenés à couper des arbres dans l’exercice de leurs fonctions.

Ce permis existe déjà pour les professionnels, il pourrait bientôt être généralisé aux particuliers. Une étude de la Mutualité sociale agricole révélait que chaque année, 26,7 % des lésions et blessures étaient localisées sur les membres inférieurs, 20 % étaient liées aux mains, 16,1 % sur le tronc des victimes, 11,5 % aux pieds, 9,2 % sur les membres supérieurs, 7,3 % sur la tête et 4,6% sur les yeux.

Le plus souvent, c’est la chaîne de coupe qui occasionne ces accidents. Seuls 20 % de ces accidents sont liés à des explosions, des incendies ou bien des ruptures de matériel.

Un permis obligatoire dans de nombreux pays :

Actuellement, huit pays européens exigent un permis pour tous les utilisateurs de tronçonneuse. C’est le cas en Italie par exemple. L’employeur doit toujours s’assurer que ses employés disposent de la formation et des compétences nécessaires pour pouvoir utiliser cet objet.