Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Centre-Val de Loire : hausse du nombre d’internes en médecine pour 2019

23 mai 2019 à 11h08 Par Alicia Méchin
Crédit photo : Pixabay

Le numérus clausus n’augmentera pas en Centre-Val de Loire. En revanche, le Premier ministre a annoncé une hausse du nombre d’internes en médecine pour 2019.

Le numérus clausus n’augmentera pas en Centre-Val de Loire, et ce malgré la mobilisation d’élus du territoire. En effet, la région est l’une des plus touchées par les déserts médicaux. L’annonce de l’absence d’une hausse du numérus clausus en Centre-Val de Loire avait alors été jugée incompréhensible par les élus locaux. Ils réclamaient, à l’image du Président de la région, François Bonneau, une hausse du numérus clausus, et du nombre d’internes :

Écouter le podcast

Comme premier élément de réponse, le Premier ministre, Édouard Philippe, a alors annoncé l'ouverture de 255 postes d'internat, en 2019 pour la région ; des internes qui pourraient être médecins dans trois ou quatre ans.

Si c’est un premier pas vers une amélioration, pour le Président du Centre-Val de Loire, ce ne sera peut-être pas assez :

Écouter le podcast

Tout comme François Bonneau, les responsables du secteur dans la région se veulent prudents. Selon le doyen de la Faculté de Médecine de Tours, Patrice Diot, il sera essentiel pour tous les acteurs de  « continuer à travailler ensemble, avec des solutions variées et innovantes, pour développer l’attractivité de nos territoires », et ainsi faire en sorte que les internes s’installent dans la région après leurs études.