Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Châlette-sur-Loing : un homme abattu par la police !

21 août 2017 à 08h18 Par Lucie Claussin

Samedi après-midi, les forces de l’ordre ont ouvert le feu sur un homme, qui est décédé des suites de ses blessures. S’agit-il d’un cas de bavure policière ou de légitime défense ?

Samedi aux alentours de 17h30, place Victor-Hugo à Montargis, un homme de 48 ans s’en prend à un passant. Il le menace avec un couteau. Les policiers sont appelés pour régler le problème mais une fois sur place, le suspect a disparu. Son numéro de plaque d’immatriculation a été relevé. Il mène à une habitation de Chalette-sur-Loing.

Deux patrouilles sont envoyées sur place. Les policiers découvrent le suspect, retranché dans son véhicule, un Renault Scenic gris. Ce dernier refuse d’en sortir, et attaque les policiers en leur fonçant dessus. Les policiers vont utiliser du gaz lacrymogène pour le maîtriser, mais sans succès.

La scène filmée par des riverains

Plusieurs témoins ont filmé la scène. Elles ont été publiées sur les réseaux sociaux. On peut y voir les forces de l’ordre entourer la voiture du suspect qui tente de reculer en percutant le véhicule des policiers. À leur tour, les autorités tentent de faire exploser les vitres du conducteur à l’aide de leur matraque.

Finalement, au cours d’une énième manœuvre, le suspect finit par s’enfuir en montant sur un talus. Les policiers font alors usage de leur arme. Selon le parquet de Montargis une vingtaine de coups de feu a été tirée. Un usage valable aux yeux de la loi et de la situation (des passants dont des enfants étaient présents à proximité). L’homme, qui était connu pour ses troubles psychiatriques, est finalement décédé des suites de ses blessures à l’hôpital.

Les suites de l’affaire

Le parquet a saisi l’inspection générale de la police nationale. Les policiers impliqués dans l’affaire ont fait l’objet d’auditions. De son côté, le maire de la commune a demandé la mise en place d’une cellule d’assistance psychologique pour les personnes ayant assisté à la scène. Ce nouveau drame s’est déroulé dans un quartier Kennedy Château-Blanc à Châlette-sur-Loing. On se souvient qu’en juin dernier, à l’occasion de la fête de la Musique, deux policiers avaient été blessés lors de la manifestation.