Champions Cup : le Stade Rochelais en quête d’une étoile à Twickenham

FORUM
Le Stade Rochelais va découvrir ce samedi le stade mythique de Twickenham, à Londres.
Crédit: Adrian DENNIS / AFP

21 mai 2021 à 2h00 par Alicia Mechin

Le Stade Rochelais affronte le Stade toulousain ce samedi 22 mai, en finale de la Champions Cup. Les Maritimes vont tenter de décrocher l'étoile sur le maillot, dans le stade londonien mythique Twickenham, face à 10 000 supporters.

C’est une parenthèse enchantée, en cette période de pandémie. Les joueurs du Stade Rochelais vont retrouver ce plaisir de jouer devant un public, lors de cette finale franco-française. 10 000 personnes sont en effet attendues dans l’enceinte du stade de Twickenham à Londres.


« Il y aura quand même 10 000 spectateurs, ça va peut-être nous surprendre, nous faire du bien de retrouver du public », nous explique Gregory Alldritt, 3ème ligne du Stade Rochelais. En attendant, les hommes de Ronan O’Gara ont pu compter sur le soutien des Charentais-Maritime, mobilisés toute cette semaine pour faire briller leur équipe.


« Quand je suis allé amener mes enfants à l’école en début de semaine, j’ai vu que les arbres étaient peints en jaune et noir, que les drapeaux étaient sortis, explique le 3ème ligne Kévin Gourdon. Il y a cette effervescence qui est incroyable par rapport à tout ça. Ça nous met un coup de boost, plus que de la pression négative ».


 


Terrible Toulouse


 


L’objectif, bien évidemment, est de décrocher cette toute première étoile sur le maillot. Mais pour cela, les Rochelais devront s’imposer face à Toulouse ; adversaire qui n’aura pas laissé une bonne impression aux Maritimes cette saison. 


Deux confrontations ont eu lieu, qui se sont soldées par une défaite de La Rochelle. « C’est une équipe qui est première du championnat, il y a des raisons », avoue Gregory Alldritt, 3ème ligne. C’est aussi la seule équipe que les Maritimes n’ont pas réussi à battre cette année. De quoi donner des allures de revanche à cette finale.


« On sait que Toulouse est une grande équipe, qui a l’habitude de jouer des finales, confie Alldriit. Pour autant, les jaunes et noirs sont déterminés à ramener le titre. « On est là grâce à notre travail. Ça fait un an qu’on travaille dur. C’est justement pour pouvoir vivre des semaines comme ça. On doit aller jouer cette finale sans aucune frustration, gêne, sans aucun stress. Juste se régaler et profiter ».


Stade Rochelais – Stade Toulousain, coup d’envoi de la rencontre ce samedi 22 mai, à 17h45.