Charente-Maritime : des escrocs tentent de profiter du malheur des sinistrés

FORUM
Huit communes vont être classées en état de catastrophe naturelle ce vendredi 12 février.
Crédit: Pixabay - photo d'illustration

12 février 2021 à 9h54 par Lucie Claussin

Alors que la décrue de la Charente se poursuit, l'heure est au nettoyage et aux formalités pour les nombreux sinistrés.

En Charente-Maritime, des escrocs tentent de profiter du malheur des sinistrés. Certaines personnes offrent leurs services en échange de rémunérations disproportionnées. D’autres se font passer pour des experts en assurance.

Pour rappel à Saintes, l’agglomération a mis en place une permanence des assureurs dans la salle de conseil de l’hôtel de ville de 9 heures à 17 heures.

 L'état de catastrophe naturelle reconnu

En parallèle, la décrue se poursuit lentement à Saintes. Huit communes vont être classées en état de catastrophe naturelle : Saintes, Chaniers, Les Gonds, Saint-Sever-de-Saintonge, Courcoury, Dompierre-sur-Charente, Rouffiac et Bussac-sur-Charente. Elles seront mentionnées dans l'arrêté qui doit être publié ce vendredi 12 février au Journal Officiel.

Le fleuve atteignait encore 5,80 mètres à Saintes hier soir et le département de la Charente-Maritime est toujours placé en vigilance orange aux crues. 

I