Info locale

Charente-Maritime : des paquets de cocaïne échoués suite au naufrage d'un sous-marin ?

28 novembre 2019 à 09h57 Par Lucie Claussin
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay ©

Une fois n’est pas coutume, de la drogue s’est à nouveau échouée sur une plage de l’Atlantique emportée par les flots suite aux puissants vents qui ont soufflé en Nouvelle-Aquitaine récemment.

En Charente-Maritime, de nouveaux ballots de cocaïne se sont échoués sur une plage de l’île de Ré mercredi 27 novembre. En conséquence, plusieurs plages du sud ont été interdites au public sur les communes du Bois-Plage-en-Ré, de Sainte-Marie et de La Couarde. Un arrêté d’interdiction d’accès aux plages a été pris le temps que la gendarmerie récupère les stupéfiants. Les plages devraient pouvoir rouvrir dès aujourd’hui.

Ces derniers temps, de nombreux arrivages de cocaïne ont eu lieu sur les plages du département ce fut le cas à La Tremblade. Une cinquantaine de kilos de drogue sont déjà arrivés de cette manière en Charente-Maritime.

 D'où viennent ces paquets de cocaïne ? 

Prévu par l'agence anti-drogue américaine, la police espagnole a intercepté samedi 23 novembre, au large des côtes galiciennes un "narco sous-marin", qui a été construit en tout discrétion dans des forêts d'Amérique du Sud.

À l'intérieur du submersible artisanal de 20 mètres, pas moins de trois tonnes de cocaïne en provenance directe de Colombie ou de Guyane, estimé à plus de 100 millions d'euros.C'est la première fois que ce système de transport de drogue est détecté en Europe. Deux Équatoriens, qui se trouvaient à bord du sous-marin ont été arrêtés. 

Selon les spécialistes, les paquets de cocaïne retrouvés récemment sur les plages françaises pourraient provenir de l'échouage de l'un de ses sous-marins.