Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Charente-Maritime : un petit-fils poignarde sa grand-mère

20 novembre 2017 à 10h10 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Google Maps ©

Un petit-fils est suspecté d'avoir mortellement poignardé sa grand-mère à Rochefort, en Charente-Maritime.

Un drame familial a eu lieu à Rochefort en Charente-Maritime. Les faits se sont déroulés vendredi dernier au domicile d’une grand-mère âgée de 82 ans. Son petit-fils, âgé de 35 et souffrant de profonds troubles psychologiques s’en est pris à elle alors qu’il lui rendait visite. Il l’aurait mortellement poignardée.

Rapidement, le meurtrier présumé qui souffre de problèmes psychiatriques a été interpellé. Il a été entendu en garde à vue. Aussitôt après son audition, le parquet de La Rochelle a prononcé un placement d’office en hôpital psychiatrique. Il a été placé dans un hôpital spécialisé.

Un acte prévisible

Depuis plusieurs semaines, ses proches étaient très inquiets. Le comportement du suspect était en train de se dégrader. En effet, selon les premiers éléments de l’enquête, un de ses proches a avoué aux policiers que le suspect avait renoncé à la prise de son traitement depuis quelques jours.

Les raisons précises du drame restent encore à déterminer. Le parquet a ouvert une information judiciaire pour meurtre. La question de la responsabilité pénale du jeune homme se pose. Lors du meurtre, avait-il le discernement nécessaire pour savoir ce qu’il faisait ?

Une famille endeuillée pour la deuxième fois :

Ce drame est précédé par un autre drame.

Il y a quelques années, cette famille avait déjà connu un terrible meurtre. En effet, le père du meurtrier présumé avait tué sa mère. Un homicide qui pourrait avoir eu lieu dans la même maison. Ce traumatisme serait à l’origine des troubles psychiatriques de l’homme suspecté d’avoir tué sa grand-mère.

Dans le Monde, il y a quatre homicides pour 100.000 habitants en 2015 selon l'OCDE. C'est au Japon que le taux de meurtres est le plus faible (0,3) et au Brésil le plus fort (25,5) pour 100 000 habitants. En France, ce taux est de 0,6. Chaque jour 541 meurtres sont officiellement recensés dans le monde.