Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Charente-Maritime : une enfant de cinq ans étouffée, la piste de l’infanticide privilégiée

14 mai 2020 à 07h25 Par Guillaume Pivert
Après la découverte du corps sans vie d'une enfant de cinq ans mardi à Saint-Jean-d'Angély, la piste de l'infanticide est privilégiée par les enquêteurs.
Crédit photo : Rédaction / Etienne Escuer

Le corps de la fillette a été découvert mardi par les gendarmes à Saint-Jean-d’Angély. Sa mère a tenté de mettre fin à ses jours.

C’est la stupeur et la colère qui dominent à Saint-Jean-d’Angély, petite commune de Charente-Maritime. Le corps sans vie d’Alice, une enfant de cinq ans, a été retrouvé par les gendarmes à son domicile mardi dans la matinée. Selon les premières constatations, elle aurait été étouffée.

 

La piste de l’infanticide privilégiée

 

Quelques heures plus tôt, sa mère, une femme de 50 ans, a tenté de mettre fin à ses jours en s’immolant dans sa voiture sur une aire de covoiturage proche de l’autoroute A10 à Saint-Jean d'Angély. Secourue par les pompiers, elle a été transférée dans un service des grands brûlés d’un hôpital de la région. Selon Sud Ouest, elle aurait laissé « une lettre en lien avec l’acte ». Le quotidien précise que cette femme de ménage été placée sous tutelle. Elle vivait seule avec sa fille après le décès de son compagnon, trois ans auparavant.

 

Une autopsie doit être pratiquée ce jeudi matin à Poitiers.