Charente : un homme jugé pour avoir violé deux adolescentes et mis enceinte sa fille

19 septembre 2017 à 09h32 Par Lucie Claussin
Les faits se sont déroulés sur plusieurs années

Aujourd’hui s’ouvre le deuxième jour d’un procès pour le moins sordide en Charente. La session d’assises du département s’est ouverte hier avec le procès d’un homme, père de famille, accusé d’avoir abusé de sa fille, d’une autre adolescente et d’avoir mis enceinte sa propre fille. Âgé de 38 ans, ancien militaire et parachutiste, l’homme est originaire de Mayotte et domicilié à Angoulême, les faits auraient débutés quand sa fille avait 13 ans, dans le huis clos familial. Il aurait aussi violé une jeune fille du même âge, qui faisait partie de la famille, et qu’il hébergeait depuis son arrivée en métropole. L’adolescente a révélé que les faits ont commencé en 2009 quand elle avait 11 ans, et que l’homme lui aurait promis le mariage.

Les faits ont été découverts suite à une grossesse…

Il y a 3 ans, à l’automne 2014, la fille découvre qu’elle est enceinte. L’adolescente affirme que le père de l’enfant est son petit-ami du moment. Mais la mère comprend à demi-mot que le père de la fille pourrait être à l’origine de la situation.

Un secret familial…

L’adolescente, n’avait rien dit, ni a sa mère, ni a ses frères et sœurs. Elle a révélé avoir fait ça pour protéger son père. L’adolescente a choisi d’avorter à l’hôpital. Sauf qu’un test ADN du fœtus a eu lieu et qu’il a désigné à 99,99% que le père de la jeune fille était aussi le père de son enfant.

Dès lors, le père de famille a été placé en garde à vue. Il a fini par avouer les faits. Il a indiqué aux enquêteurs qu’elles étaient consenties et que sa fille était même demandeuse… Au cours des investigations, les gendarmes ont retrouvé des vidéos et des images des relations entre le père et sa fille.

Le procès doit se tenir jusqu’à demain soir.