Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Charente : voiture embarquée à la fourrière ou arnaque ?

05 octobre 2017 à 08h55 Par Lucie Claussin

Soyez prudents si vous êtes victimes d'appels frauduleux...

À Cognac, une arnaque d’un nouveau genre a été repérée par les policiers. Une personne mal intentionnée se faisant passer pour un policier, appelle des automobilistes de la ville en leur disant que leur voiture a été embarquée par la fourrière en raison d’un évènement en ville, et qu’il faut payer une certaine somme par carte pour pouvoir récupérer le véhicule. La victime doit alors soit disant communiquer ses coordonnées bancaires par téléphone au malfaiteur, sinon elle payera une contravention supplémentaire.

Une femme appelée a aussitôt démasqué le subterfuge :

Mercredi, une Cognaçaise a reçu un appel sur son téléphone portable. Une femme relativement oppressante l’informe que sa voiture vient d’être embarquée par la fourrière, à cause d’un événement sportif qui a lieu en ville. Elle lui demande alors de l’argent par carte et qu’elle risque une contravention en plus si elle refuse de payer. Sauf que le véhicule en question était garé sous les yeux de la victime. Dès lors la tension est montée entre les deux personnes et l’interlocutrice qui lui tendait un piège lui a raccroché au nez.

L’arnaque a été signalée à la police municipale et à la mairie. Mais ce n’est pas la seule arnaque qui se répand par chez nous.

Arnaques à l'irlandaise :

Plus récemment de nombreux signalements, ont été effectués au sujet d’arnaques à la pitié. Le principe n’est pas le même. Aussi appelée «  arnaque à l’irlandaise » cette technique redouble d’ingéniosité.

Une berline noire avec à son bord quatre personnes se présentant comme irlandaises (un couple et leurs deux enfants) se disent victimes d’un vol de papiers, de carte bancaire et d’espèces.

Ils demandent ensuite de l’argent pour pouvoir payer un plein d’essence pour aller jusqu’à Calais ou pour pouvoir prendre le bateau pour se rendre en Irlande.

Les malfaiteurs promettent alors de rembourser très rapidement les personnes qui les aident dès leur retour en Irlande en leur remettant une carte avec leurs coordonnées. Sauf qu’aucun remboursement n’est effectué.