Info locale

Charlotte Arnal, militante des droits des animaux a fait étape à Limoges

04 février 2020 à 07h00 Par Guillaume Pivert
Charlotte Arnal parcourt la France pour sensibiliser aux droits des animaux
Crédit photo : Charlotte Arnal

Partie au mois d’octobre de Montpellier pour une marche à travers la France pour sensibiliser aux droits des animaux, Charlotte Arnal a fait étape en Limousin pendant deux semaines.

Partie le 4 octobre 2019 de Montpellier, à l'occasion de la Journée Mondiale des animaux cette Nîmoise de 37 ans est actuellement en Haute-Vienne. Son aventure est guidée par un objectif « que la Constitution française inscrive la protection des animaux comme un de ses fondamentaux ». Parmi ces revendications, la reconnaissance d’une véritable personnalité juridique pour les animaux. 

Écouter le podcast

Un statut qui permettra la protection des droits des animaux. Autre revendication « la création d’un ministère et d’une police dédiée ». Des idées qui ont trouvé des oreilles attentives. Parmi les parrains et marraines de son association Humanisma : Allain Bougrain Dubourg, le président de la Ligue pour la Protection des Oiseaux, le journaliste Aymeric Caron ou bien encore, Brigitte Gothière, la fondatrice de L214.

Depuis deux semaines, Charlotte Arnal a multiplié les rencontres en Limousin. Elle a notamment échangé avec Jean-Pierre Marguenaud, un professeur de droit. Il est à l’origine d’un diplôme en droit animalier à l’université de Limoges et unique en France. Autre rencontre importante avec Mauricio Garcia Pereira, qui avait dénoncé à visage découvert les méthodes de l’abattoir de Limoges. Des personnes qui partagent ses opinions. Ce qui n’est pas toujours le cas. Charlotte Arnal rappelle qu’elle n’oppose pas humain et animal, au contraire. 

Écouter le podcast

Il reste encore 243 jours de marche à Charlotte Arnal pour atteindre Paris et l’Assemblée nationale.