Insolite

Couple : la drôle d'astuce qui permettrait de pardonner plus facilement une tromperie

29 août 2019 à 17h40 Par A.L.
Crédit photo : Pixabay

Selon une étude menée par un sociologue britannique, de plus en plus de couples pratiqueraient des plans à trois pour tenter d'oublier une infidélité.

Alors qu'une étude Ifop réalisée sur 5000 femmes européennes (dont 1000 Françaises) a mis en lumière, en juin dernier, la hausse de l'infidélité chez les femmes, passant de 10 % en 1970, à 24 % en 2001 puis à 32 % en 2014, un sociologue britannique nommé Ryan Scoats vient de mener une étude sur le comportement des individus après une tromperie dans son livre Comprendre les plans à trois : Genre, sexe et non-monogamie consensuelle. Et bien qu'en 2019, une femme sur trois avoue avoir couché avec un autre homme que son partenaire actuel (contre 49% d'hommes infidèles en 2018), les résultats de Ryan Scoats sont formels : suite à une tromperie dans leur couple, de plus en plus de partenaires exploreraient leur sexualité différemment dans le but de se faire pardonner. En clair, de nombreux couples auraient recours à un plan à trois pour surmonter cette étape fatidique.

Pimenter leurs ébats

Basée sur un sondage mené auprès de 200 personnes et des entretiens avec plus de 50 répondants, l'étude souligne le fait que certaines personnes réaliseraient en effet des plans à trois pour pimenter leurs ébats ou explorer leur sexualité. En revanche, d'autres accepteraient un plan à trois pour payer leur "dette" après une tromperie. D’après un exemple cité par le sociologue, une femme mariée, hétérosexuelle aurait ainsi trompé son mari dans un plan à trois dont il ne faisait pas partie, et lui aurait proposé, en échange, de participer au suivant. Une pratique quelque peu surprenante qui a le mérite de faire parler d'elle !