Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Couvre-feu : un homme se jette à l’eau pour échapper à un contrôle de police !

28 février 2021 à 18h45 Par Aurélie AMCN
Un homme à la mer !
Crédit photo : Pixabay

Sorti faire son jogging après le couvre-feu, un homme s’est jeté à la mer pour échapper à un contrôle de police et à une amende de 135 euros. D’importants moyens de sauvetage ont été déployés pour le retrouver. Récit.

Un homme à la mer ! Ce vendredi 26 février, aux alentours de 19 heures, un homme de 54 ans fait tranquillement son jogging dans le secteur du remblai de La Baule (Loire-Atlantique). Au même moment, une patrouille de police effectue une ronde pour s’assurer du bon respect du couvre-feu fixé à 18 heures. Ne voulant pas se soumettre à un contrôle et écoper d’une amende de 135 euros, le joggeur change alors subitement son itinéraire, se précipite vers la grande plage de La Baule puis se jette à l’eau.

UN IMPORTANT DISPOSITIF DE SAUVETAGE MIS EN PLACE

« Au bout de quelques minutes, on ne le voyait plus. Il était à plus de 200 mètres du large. Pour nous, il était mort », raconte le commandant de la police à Ouest-France. Un important dispositif de secours est toutefois mis en place pour tenter de retrouver le quinquagénaire : un hélicoptère, un bateau de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) ou encore deux semi-rigides des sapeurs-pompiers. Mais après deux heures de recherches en pleine nuit, dans une eau à 9 degrés, les sauveteurs n’ont toujours aucune trace de l’homme.

135 EUROS D’AMENDE + UNE CONVOCATION AU COMMISSARIAT

C’est finalement sa femme qui donnera de ses nouvelles en appelant directement le commissariat, peu de temps après. Selon elle, son mari, passionné de triathlon, aurait nagé au large pour échapper aux policiers puis il serait rentré chez lui.

Les policiers se rendent aussitôt sur place pour remettre au fugitif d’un soir une amende de 135 euros pour non-respect du couvre-feu et une convocation au commissariat pour d’éventuelles poursuites judiciaires. Pour des questions de sécurité (et judiciaires!), il est bien sûr fortement déconseillé de se jeter à l’eau pour échapper à la police.