Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

COVID : un invité de Ruquier contaminé, de nombreuses radio perturbées

10 mai 2021 à 12h00 Par Iris Mazzacurati
C'est la première fois qu'on assiste à de telles conséquences en cascade depuis le premier confinement.
Crédit photo : CC0 - photo d'illustration

Plusieurs présentateurs de matinales de radio ont été remplacés ou devront animer leurs émissions depuis chez eux pendant quelques jours, étant considérés comme des cas contacts après leur participation à l'émission de télévision de Laurent Ruquier "On est en direct".

L'émission de Laurent Ruquier, enregistrée vendredi et diffusée sur France 2 samedi 8 mai en deuxième partie de soirée, était consacrée aux 100 ans de la radio en France. Elle réunissait, pour cette occasion, de nombreuses personnalités dont plusieurs voix emblématiques des matinales.

Or comme l'a rapporté lundi le quotidien Le Parisien, "un des invités de cette émission a été testé positif moins de deux jours après l'enregistrement, astreignant de nombreux participants", qui avaient posé pour une photo de groupe sans masques, "à respecter une période d'isolement".

C'est Jean-Jacques Bourdin qui a vendu la mèche : il a affirmé lundi matin à la fin de son interview quotidienne que son confrère Yves Calvi, remplacé à l'antenne par Jérôme Florin, "est positif au Covid", mais que lui-même n'était pas cas contact car il est, pour sa part, "doublement vacciné".

Conséquences en cascade

Laurent Ruquier, qui a déjà eu le Covid-19 et est doublement vacciné, va continuer à travailler normalement. Son collègue Pascal Praud présentera également son émission depuis les locaux de sa radio, mais par précaution, il sera seul dans un studio et tous ses interlocuteurs interviendront à distance.

De leur côté, Marc Fauvelle a dû laisser le micro à Lorrain Sénéchal et Léa Salamé a coprésenté de chez elle, tout comme Matthieu Belliard qui a présenté sa matinale à distance.

Depuis un an, le Covid-19 a obligé de nombreux présentateurs et présentatrices de radio et de télévision à s'écarter de l'antenne après avoir été testés positifs, figuré parmi des cas contacts ou même simplement par simple prudence (comme ce fut le cas pour l'ex-présentateur du 13h de TF1 Jean-Pierre Pernaut).

Mais c'est la première fois qu'on assiste à de telles conséquences en cascade depuis le premier confinement, qui avait alors obligé les radios à bouleverser leurs grilles et, pour certaines, à faire travailler journalistes et animateurs à distance.





(Avec AFP)