Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

#DeboutLesFestivals : le dernier espoir des festivals pour ne pas rester assis

24 mars 2021 à 09h05 Par Virgil Bauchaud
Les festivals ont publié des photos de chaises vides pour dénoncer les restrictions du gouvernement.
Crédit photo : We Love Green

Via un communiqué de presse et une opération sur les réseaux sociaux, les festivals tentent une dernière fois de se sauver. Ils demandent au gouvernement d’autoriser les événements debout, contrairement aux règles récemment dictées.

Ils tentent une dernière fois de se sauver. Ces dernières heures, plusieurs dizaines de grands festivals français jettent leurs dernières forces dans la bataille pour sauver leur édition 2021 : We Love Green, Lollapalooza, Rock en Seine... Sur Twitter, ils ont lancé le #DeboutLesFestivals pour demander la tenue de festivals debout. 

Tous craignent de ne pas survivre aux contraintes imposées par le gouvernement, à savoir une jauge de 5 000 spectateurs, assis. « Le ministère de la Culture impose aux festivals des conditions impossibles à tenir, en limitant le nombre de spectateurs et en les forçant à rester assis », peut-on lire sur les comptes Twitter des évènements concernés. Avec une image forte : celle d’une chaise dans un environnement vide. 


Des annulations en cascade

Faute d’évolution des restrictions, ces festivals craignent de ne pas pouvoir se relever. Certains prendront d’ailleurs une décision déterminante dans ces prochains jours : celle d’annuler ou maintenir leur édition 2021. Dans tous les cas, la position du ministère de la Culture sera déterminante.

Sans même attendre, de nombreux festivals ont déjà été annulés. C’est le cas, par exemple, du Hellfest, mais aussi de Solidays. Habitué à rassembler plus de 230 000 personnes en temps normal, l’événement de Solidarité Sida ne pouvait pas se permettre de jouer sur l’incertitude du contexte sanitaire.