Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

#défi1km0déchet : ramasser les déchets près de chez soi pendant le confinement

17 novembre 2020 à 07h30 Par Etienne Escuer
20kg de déchets ont été ramassés par Leslie Leroy et ses parents en une heure de sortie.
Crédit photo : Leslie Leroy

Leslie Leroy, grande voyageuse confinée à Vierzon, dans le Cher, a eu l’idée de lancer le #défi1km0déchet. Objectif : ramasser les déchets autour de chez soi pendant l’heure de sortie autorisée.

« Depuis le confinement, mon terrain de jeu est assez réduit ! » Amoureuse des voyages et l'origine du blog "Les petites jambes", Leslie Leroy doit en effet se contenter désormais d’un simple rayon d’un kilomètre autour de chez elle, dans le Cher. Au cours de ses promenades quotidiennes d’une heure, comme le permet le confinement, elle a remarqué que le sol était jonché de déchets. Leslie Leroy a donc voulu mettre à profit ses sorties en faisant un petit geste pour la planète. Elle a lancé ces derniers jours le #défi1km0déchets. Comme son nom l’indique, l’initiative vise à ramasser les déchets qui se trouvent dans le périmètre de sortie autorisé.

 

Écouter le podcast

 

Avec ses parents, Leslie Leroy a donc passé une heure à récupérer tout ce qui pouvait l’être. « On a ramassé pas loin de 20 kilos de déchets. C’est énorme », confie-t-elle. « Honnêtement, je ne m’attendais pas à une telle quantité. On ne s’en rend pas compte quand les déchets sont disséminés un peu partout. ». Preuve que l’initiative a du sens. « Quand on est rentrés tous les trois, on a eu la même réflexion, on a tiré une grande satisfaction de faire du bien à la planète. »

 

Écouter le podcast

Une activité accessible à tous

Alors que certains cherchent peut-être des idées d’occupation pendant le confinement, le défi lancé par Leslie Leroy se révèle très accessible, avec la possibilité de le réaliser en famille. « Il n’y a vraiment rien de plus simple », explique-t-elle. « Il faut surtout de la bonne volonté. En matériel, il n’y a pas besoin de grand chose : un grand sac poubelle, une paire de gants, un gilet réfléchissant et éventuellement une pince à déchets. » Leslie Leroy a même élaboré un guide pratique avec des conseils à destinations des personnes intéressées. « Pour gagner du temps, je conseille de ramasser les déchets sans les trier, et de faire le tri une fois de retour chez soi, pour recycler ce qui peut l’être. » Elle invite aussi à mettre une alarme sur votre téléphone, car une heure, cela passe vite !

 

Écouter le podcast

 

En plus de la satisfaction d’avoir fait un petit geste pour la planète, Leslie Leroy estime que l’activité n’est pas si désagréable. « Je m’attendais à ce que ce soit un peu pénible, honnêtement. Je voyais ça comme une corvée, utile certes, mais pas forcément très agréable. Mais on a pris beaucoup de plaisir ! », confie-t-elle. « On est dehors et on discute avec les gens qu’on croise. »

 

Écouter le podcast

 

D’un naturel optimiste, Leslie Leroy espère qu’elle sera rejointe par d’autres dans son défi, que vous pouvez partager sur les réseaux sociaux avec #défi1km0déchet. « C’est peut-être un peu utopiste de penser ça, mais 1km + 1km + 1km… au bout d’un moment, ça fait la planète ! »