Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Deux-Sèvres : grâce à Staying Alive, aidez les pompiers à sauver des vies

17 octobre 2019 à 04h30 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Staying Alive  ©

En cas d’urgence vitale, il faut faire vite ! Afin d’avoir le plus de chances possibles de sauver des personnes en situation de détresse cardiaque, le SDIS79 vient de signer une convention avec une application, qui va mettre les uns aux services des autres.

Depuis peu, les pompiers des Deux-Sèvres ont choisi de travailler avec Staying Alive, une application qui implique des bons samaritains, autrement dit, des citoyens volontaires et bénévoles, désireux d’apporter une aide aux personnes victimes d’une crise cardiaque.

Les sapeurs-pompiers ont ainsi signé une convention avec AEDMAP France qui n’est autre que le développeur de l’application. L’objectif est d’améliorer la prise en charge des victimes de crises cardiaques afin d’avoir plus de chances de les sauver. Paul Dardel, médecin urgentiste à l'origine de l'application nous en a dit plus :

Écouter le podcast

L’application a été nommée Staying Alive, car cela signifie "rester en vie". Elle porte aussi son nom en référence à la célèbre chanson des Bee Gees, qui a le rythme parfait pour effectuer un massage cardiaque.

Comment ça marche ?

Le fonctionnement de l’application est très simple. Dès lors que les pompiers reçoivent l’appel afin d’aller sauver une personne en détresse, ils déclenchent une alerte qui sera envoyée aux bons samaritains se trouvant dans la zone où se situe la victime. Dans le meilleur des cas, deux personnes sont mobilisées l’une effectuera un massage cardiaque pendant que l’autre ira chercher le défibrillateur le plus proche, parmi les 143 040 défibrillateurs recensés.

À qui s’adresse cette application ?

Tout un chacun peut la télécharger gratuitement. Ensuite, il vous faudra renseigner votre niveau de formation dans le domaine afin que les professionnels puissent savoir si vous êtes en mesure de porter directement secours à une personne victime d’une crise cardiaque. Si vous n’avez pas de formation, vous pouvez tout aussi bien proposer votre aide, puisque de nombreux défibrillateurs cardiaques sont recensés sur l’application et vous indiqueront où les trouver et ensuite où vous rendre pour aider la personne en danger. Le bénévole, sera géolocalisé, et permettra ainsi de gagner de précieuses minutes dans la prise en charge de la victime avant l’arrivée des secours.

Écouter le podcast

Les personnes désireuses de se former aux gestes des premiers secours, peuvent aussi contacter les pompiers afin d’avoir accès à une formation ou bien contacter la Croix-Rouge. À savoir qu’en effectuant un massage cardiaque, la victime a 35 % de chance de survie contre 16 % sans. Au-delà de 4 minutes, les chances de survie diminuent de 10 % pour chaque minute écoulée. 50 000 arrêts cardiaques ont lieu en France chaque année. Grâce aux bons samaritains, les chances de survie de la personne augmentent car ils seront sur place plus rapidement.

Bon à savoir :

L'application est aussi disponible dans d'autres pays (Belgique, Suisse,Canada, Pologne...), avec de nombreux défibrillateurs cartographiés.