Info locale

Deux-Sèvres : un camp de résistance « anti-bassines » mis en place

01 juillet 2019 à 08h36 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Pixabay ©

La fronde s’organise peu à peu dans le Poitou ! Hier, de nombreux militants anti bassines ont inauguré un lieu unique.

Un camp de résistance a ouvert dans les Deux-Sèvres. Direction Mauzé-sur-le-Mignon où environ 700 personnes qui sont contre les bassines se sont réunies hier dimanche 30 juin, pour inaugurer leur premier camp de résistance et de surveillance. Une tour de guet à été construite là où doit être mise en place la première réserve. Des citoyens s’y relaieront en signe de protestation.

Ainsi, grâce à la manifestation organisée hier à Mauzé-sur-le-Mignon, une des premières bases arrières de la lutte contre le projet de seize réserves de substitution sur le bassin de la Sèvre niortaise et du Mignon a été installée.

Qu’est ce que les bassines ?

Les bassines sont 16 réserves de substitution, qui doivent êtres construites avec 70 % de subventions à destination des agriculteurs irrigants. Ces immenses cuves étanchéifiées par des gigantesques bâches seront formées par des digues de 10 mètres de haut. En prévision de la saison sèches, les irrigants rempliront ces réserves en hiver en pompant de l’eau dans les nappes souterraines.

Selon le porte-parole du collectif, aucun bulldozer n’interviendra et il a déclaré que les militants s’autoriseraient à occuper 70% des parcelles, le jour où la Coop de l’eau sera propriétaire des parcelles. Les manifestants promettent que ce projet ne se fera pas. Ce mouvement se veut pacifiste et vise l’état.