Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Don du sang : les réserves au plus bas

12 juin 2020 à 09h44 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. Les réserves de sang sont au plus bas.
Crédit photo : Pixabay

Les stocks de sang sont au plus bas dans de nombreuses régions. Le seuil d'alerte a été franchi. L’Etablissement français du sang appelle les citoyens à se mobiliser.

Si les Français se sont fortement mobilisés pendant la crise sanitaire pour donner leur sang, permettant ainsi de maintenir à niveau les stocks, l’inquiétude est désormais de mise depuis le déconfinement dans plusieurs régions. « On a une diminution très importante des réserves », explique le docteur Caroline Lacour, responsable des prélèvements sur le site de l’Etablissement français du sang (EFS) à Angers. « Les donneurs qui sont venus pendant le confinement ne peuvent pas se représenter tout de suite (un délai de 2 mois est imposé entre chaque don). Les gens qui ont repris une activité sont aussi moins disponibles ». A cette chute du nombre de donneurs s’ajoute également une reprise des interventions chirurgicales dans les hôpitaux, dont les besoins sont bien plus importants que pendant le confinement.

 

Écouter le podcast

 

Une heure de son temps pour sauver trois vies

L’EFS a aussi dû annuler des collectes mobiles en entreprise ou dans les universités ces dernières semaines, mais les dons se font toujours dans les différents sites fixes. Le coronavirus n’a pas effrayé les donneurs, estime le docteur Caroline Lacour. « Beaucoup de jeunes sont venus. Et on n’a pas eu l’impression que le personnes âgées venaient moins parce qu’elle se sentirait plus fragiles ». Un protocole sanitaire est d’ailleurs mis en place dans les lieux de collecte, où la prise de rendez-vous est conseillée.

 

Écouter le podcast

 

 

Hasard du calendrier, la journée mondiale des donneurs de sang tombe ce dimanche 14 juin. Des collectes sont donc organisées un peu partout en France. « Ce n’est pas long, c’est une heure de son temps pour sauver des vies », rappelle le docteur Caroline Lacour. « J’ai vraiment une grande reconnaissance envers tous les donneurs qui se mobilisent. Un don peut sauver jusqu’à trois vies. »

 

Écouter le podcast

 

Vous pouvez retrouver la carte des lieux de collecte et les conditions à remplir pour donner son sang sur le site de l’EFS. Chaque jour, 10.000 don de sang sont nécessaires.