Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Education : manifestations contre la réforme du bac et de l’université

02 février 2018 à 11h00 Par Benoit Billot
Crédit photo : Image d'illustration - Education France - Flickr

De nombreux lycéens et enseignants ont manifesté hier au niveau national pour protester contre la réforme du baccalauréat et le projet de loi sur l’accès à l’université. Tous les protestataires réclamaient leur retrait. Décryptage :

Plusieurs dizaines de jeunes et leurs professeurs se sont rassemblés hier devant les manifestations, notamment à Angers où ils étaient une quarantaine devant la présidence de l’Université d’Angers. Objectif : participer au mouvement national contre la réforme du bac et de l’université. Selon Ouest-France, certains dénonçaient le fait que « l’Etat préfère mettre 1,8 milliard d’€ pour la défense plutôt que pour créer de nouveaux amphis. » 

A l’Université d’Orléans, d’autres se plaignent de la place allouée aux filières. Si une filière Staps va faire son apparition à la rentrée de septembre à Bourges, une de biologie va disparaître dans le même temps à Chartres. Pour la structure, dont les finances sont catastrophiques, une telle décision était à prendre pour conserver des professeurs orléanais sur le campus chartrain.

Que dénoncent les opposants ? 

Le projet de loi sur l’accès aux facultés prévoit de supprimer le tirage au sort dans les filières dont le nombre de places est inférieur aux candidatures. L’idée sera aussi de réduire le taux d’échec en première année de licence qui approche des 60%.

Concernant la réforme du baccalauréat, le ministre de l’Education nationale avait annoncé un vaste chantier de l’examen. Le candidat n’aurait plus que cinq épreuves à passer dont un grand oral, contre une dizaine voire une quinzaine actuellement.