Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Élections municipales : les règles en fonction de votre commune

13 mars 2020 à 07h20 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. Un bureau de vote.
Crédit photo : Commons - Rama

Peut-on rayer des noms ? Qui se qualifie pour le second tour ? On fait le point sur les règles en fonction de la taille de votre commune.

Plus de 47 millions d’électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche 15 mars, pour le premier tour des élections municipales. Il s’agira d’élire les nouveaux conseillers municipaux, pour une durée de 6 ans. Mais suivant qu’elle compte plus ou moins de 1.000 habitants, votre commune n’est pas soumise aux mêmes règles.

Plus de 1.000 habitants

Au-delà de 1.000 habitants, vous votez pour des listes paritaires. Il est donc impossible de rayer des noms. Si une liste obtient la majorité des voix dès le premier tour, elle remporte automatiquement la moitié des sièges, et les autres sont répartis proportionnellement entre toutes les listes qui obtiennent 5% des voix, y compris celle arrivée en tête. En cas de second tour, il faut obtenir au moins 10% des voix pour se maintenir. Entre 5 et 10%, il est toutefois possible de fusionner avec une liste qualifiée. La répartition des sièges se fait comme en cas de victoire au 1er tour.

 

S’il n’y a qu’une seule liste en lice dans votre commune, il faut tout de même aller voter au 1er tour. S’il n’y en a que deux, il n’y aura pas de second tour. Sachez que vous élisez en même temps les candidats au conseil communautaire. En revanche, vous ne choisissez pas le maire, c’est le conseil municipal qui l’élira (c'est pour ça que vous ne retournez pas voter si un maire démissionne ; un autre est élu parmi les conseillers municipaux). Il s’agit généralement du candidat tête de liste.

Moins de 1.000 habitants

 

En-dessous de 1.000 habitants, les règles sont différentes. Le scrutin est majoritaire, les voix seront donc comptabilisées individuellement pour les candidats, même pour des candidatures groupées. Cette fois, vous avez la possibilité de rayer des noms, on appelle ça le panachage. Pour être élu dès le 1er tour, il faut remplir deux conditions : obtenir la majorité absolue des suffrages exprimés et un quart des voix des inscrits. Le reste des sièges est ensuite attribué aux candidats arrivés en tête au second tour, sans condition particulière. A noter que si deux candidats obtiennent le même nombre de voix, le plus âgé est élu.

Si votre commune n’a pas de candidats pour le 1er tour, les personnes intéressées peuvent encore se déclarer dans l’entre deux-tours. S’il n’y a toujours personne, le préfet désignera une délégation spéciale qui gérera provisoirement les affaires courantes. Enfin, comme pour les communes de plus de 1.000 habitants, vous n’élisez pas le maire, qui sera désigné un peu plus tard par le conseil municipal.