Formation : la clôture des transferts de DIF repoussée

FORUM
Devant l'afflux de demandes d'enregistrement, le site moncompteformation.gouv.fr connaît des difficu
Crédit: CC0 - photo d'illustration

30 juin 2021 à 11h45 par Iris Mazzacurati

Le transfert des droits individuels à la formation (DIF) vers le Compte personnel de formation (CPF) a généré un afflux tel ces derniers jours sur le site dédié que le gouvernement s'est engagé mercredi 30 juin à faire preuve de "souplesse" et à ne pas clore les opérations à minuit comme initialement prévu.

Les salariés du privé avaient en principe jusqu'à mercredi minuit pour transférer les droits acquis avant 2015 au titre du DIF dans leur CPF, via le site "moncompteformation.gouv.fr".

Mais, a indiqué le ministère du Travail : "il y a une petite surcharge" du système avec "100 000 bascules" enregistrées mardi et "40 000 depuis ce matin" contre environ 10 000 entre le 1er et le 15 juin, donc "nous avons décidé de ne pas fermer le site à minuit".







"Nous allons faire preuve de souplesse", a ajouté le ministère, sans donner plus de précisions sur les délais.

Jusqu'en 2014, les salariés à temps complet se voyaient crédités de 20 heures de formation par an via le DIF. En 2015, le CPF a pris le relais du DIF, et il est désormais alimenté à hauteur de 500 euros par an.


Marche à suivre


Pour transférer ses heures de DIF non utilisées et ne pas les perdre, le salarié doit récupérer son solde d'heures sur son bulletin de salaire de décembre 2014 ou de janvier, ou demander une attestation à son employeur d'alors, et le rentrer dans son compte CPF. En cas d'absence de justificatif, il est possible de contacter la Caisse des dépôts, qui gère Mon compte formation.

Les heures DIF renseignées sont converties automatiquement en euros, selon un taux de conversion de 15 euros de l'heure. Les droits acquis au titre du DIF peuvent représenter jusqu'à 1 800 euros pour ceux qui n'y ont jamais fait appel.

Selon des chiffres du ministère du Travail communiqués mi-juin, 6,33 millions de compteurs DIF au total avaient été renseignés à cette date par leur titulaire depuis 2015. Pour les agents publics, le transfert est automatique.



(Avec AFP)