Gel : 80 à 90 % de perte pour un viticulteur du Loiret

FORUM
Un viticulteur du Loiret estime de 80 à 90 % ses pertes après les gelées de la semaine dernière.
Crédit: Pixabay - photo d'illustration

16 avril 2021 à 4h00 par Alicia Méchin

Ces dernières semaines, une vague de froid s'est abattue sur la France, touchant de plein fouet les récoltes. Les vignes n'ont pas été épargnées. Laurent Rabier, viticulteur dans le Loiret, estime avoir 80 à 90% de perte.

Cet épisode de gel très sévère met à mal les vignes, mais aussi les vergers et autres cultures. La récolte ne s’annonce pas bonne, au grand désespoir des viticulteurs qui n’ont rien pu faire pour sauver la casse.

Exemple dans le Loiret, où Laurent Rabier a assisté, impuissant, au gel de ses cultures. « Nos vignes ne sont pas protégées (…) Les tours antigel protègent entre 3 et 5 hectares de vignes. Nous, notre vignoble est morcelé donc toutes les parcelles ne sont pas protégées ». Mais force est de constater que même les dispositifs mis en place n’étaient pas suffisants. « Il a gelé beaucoup trop fort, pour beaucoup les tours antigel n’ont eu aucun effet ».

 

80 à 90% de perte

S’il est encore trop tôt pour évaluer le niveau de perte, Laurent estime néanmoins que la majorité de sa production est perdue pour cette année :

 

Écouter le podcast

 

Les viticulteurs, dont la plupart sont assurés, pourront donc compter sur le dédommagement de leur assurance pour sortir la tête de l’eau. Mais ce n’est pas le cas pour tous les producteurs, qui compteront eux sur les aides promises par l’Etat.

Anticiper les années

Laurent Rabier nous l’avoue, cet épisode de gel n’a rien de surprenant. Chaque année, les vignerons doivent anticiper une météo potentiellement capricieuse, pour pouvoir se retourner le cas échéant :

 

Écouter le podcast

 

Bonne nouvelle toutefois pour les producteurs, les températures se radoucissent dans les prochains jours. La douceur sera de retour la semaine prochaine, avec des températures qui avoisineront les normales de saison.

I