Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Google va-t-il arrêter de s’accaparer nos données personnelles ?

01 juillet 2019 à 06h00 Par Benoît Hanrot
Crédit photo : Pexels

La semaine dernière, l’UFC Que-Choisir a décidé de mener une action de groupe contre Google. Le géant américain est soupçonné de collecter massivement nos données personnelles sans que nous en prenions réellement conscience.

Lorsque nous sortons d’un restaurant, d’un monument ou d’un magasin et que notre téléphone nous demande si l'on a aimé ce lieu, lorsque nous faisons un achat sur internet et que des publicités nous proposent ensuite tout un tas d’accessoires en lien avec le produit que nous venons d’acheter, il y a toujours un nom qui revient : Google. Le moteur de recherche peut se permettre ce genre de prouesse grâce à un algorithme qu’il a mis au point… mais aussi aux informations que nous acceptons, sans broncher, de lui transmettre.

Face à ce constat, l’UFC Que-Choisir a lancé une nouvelle action de groupe face à Google. Mais pourquoi est-ce si problématique que le géant américain ait accès à nos données personnelles ? Question posée à François Devulder, président de l’UFC Que-Choisir en Haute-Vienne :

 

Écouter le podcast

 

En début d’année, la CNIL, commission nationale de l’informatique et des libertés avait condamné Google à une amende de 50 millions d’euros. Et le 12 février, c’est le tribunal de grande instance de paris qui a condamné le groupe pour clause abusive en matière de données personnelles. Comme évoqué en début d’article, l’un des principaux aspects reprochés à Google, c’est son système de géolocalisation :

 

Écouter le podcast

 

Google pourrait se cacher derrière ses règles de confidentialité mais pour l’utilisateur un peu pointilleux sur les règlements, il lui faudra trouver la sortie au travers des 1 000 lignes, 5 700 mots, 57 renvois et 100 liens vers d’autres contenus, s’il veut pouvoir sortir de cette géolocalisation. Autrement dit, cela rend incompréhensible le contrat que l'on veut lui faire signer. L’une des préoccupations de l’UFC Que-Choisir, c’est que le moteur de recherche propose de rendre ses conditions plus claires :

 

Écouter le podcast

 

Avec cette nouvelle action, l’association entend faire évoluer les droits des consommateurs, tout en les sensibilisant et en les mobilisant davantage pour qu’ils fassent respecter leur vie privée sur la toile.