Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Haute-Vienne : « Le sport loisir est en danger » selon le Comité départemental olympique

07 octobre 2020 à 07h00 Par Guillaume Pivert
En Haute-Vienne, le nombre de licenciés dans les clubs de handball a chuté de 25% en un an.
Crédit photo : Pixabay

Moins de licenciés, revenus en baisse... Certains clubs pourraient tout simplement disparaître.

Un mois après la rentrée, les associations sportives font un premier bilan. En Haute-Vienne, il est plutôt mitigé. Faut-il y voir un effet Covid-19 ? Certaines disciplines peinent à attirer de nouveaux licenciés, voire en perdent. Les plus touchées sont celles qui se pratiquent à l’intérieur. François Marcelaud est le président Comité départemental du sport olympique (CDOS).

 

Écouter le podcast

 

Certaines des 1 200 associations sportives du département se retrouvent dans des situations difficiles. « Elles vont avoir de graves problèmes financiers », prédit François Marcelaud.

Écouter le podcast

 

François Marcelaud estime que le sport loisirs « est en danger ». Pour les équipes amateurs qui évoluent dans des championnats plus relevés – Régional ou National, les effets de la crise ne sont pas encore visibles. « Aujourd’hui, les sponsors sont restés fidèles », affirme le président du CDOS, ajoutant que « ces clubs seront toutefois impactés à terme si l’économie ne redémarre pas ».

 

Autre inquiétude de François Marcelaud, les conséquences sur la santé d’une plus faible pratique sportive chez les Français. « C’est une bombe à retardement. J’ai peur qu’on ait des soucis de santé décuplés » dans les prochaines années, conclut-il.