Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Haute-Vienne : un cheval retrouvé mutilé à mort

04 septembre 2020 à 08h09 Par Lucie Claussin
Un premier cas de cheval mort et mutilé a été découvert en Haute-Vienne.
Crédit photo : Pxhere © - Image d'illustration

Un cheval a été retrouvé mutilé à mort à Arnac-La-Poste, jeudi 3 septembre.

Triste nouvelle en Limousin. Un premier cas de cheval mort et mutilé a été découvert en Haute-Vienne à Arnac-La-Poste, dans le nord du département.

L'animal se trouvait isolé en bordure d’une départementale, à quelques kilomètres de l'A20, dans un pré que l'on ne voit pas depuis la route. L’animal a eu l'oreille coupée et ses parties génitales ont été mutilées. Ces mutilations ont eu lieu après le décès de l’équidé, d'après les premières constatations.

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie pour "acte de cruauté envers un animal domestique". 
Le président de la Chambre d’agriculture de la Haute-Vienne appelle les éleveurs et propriétaires de chevaux à s’équiper de caméras de chasse. 

Une dizaine de plaintes par jour : 

L'affaire pourrait être en lien avec les nombreux cas de mutilations de chevaux qui ont eu lieu en France ces dernières semaines. De son côté, la gendarmerie a renforcé ses patrouilles, et sensibilise les propriétaires de chevaux, ânes et poneys sur le phénomène qui sévit dans l’Hexagone. À l'échelle nationale, les gendarmes reçoivent près d'une dizaine de plaintes par jour de propriétaires d'équidés.