Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Ile d’Oléron : le coq Maurice, symbole de la ruralité, est mort

19 juin 2020 à 08h07 Par Guillaume Pivert
Des voisins avaient porté plainte en 2017 contre le coq, excédés de l'entendre chanter aux aurores.
Crédit photo : Xavier Leoty - AFP

Le gallinacé avait défrayé la chronique quand des voisins mécontents avaient tenté de le faire taire.

Il ne gênera plus ses voisins. Le célèbre coq Maurice est mort il y a quelques semaines a fait savoir sa propriétaire Corinne Fesseau ce jeudi au quotidien Sud-Ouest. Il souffrait de la coryza, une maladie contagieuse qui sévit actuellement sur l’île d'Oléron.

 

Un symbole des campagnes

 

En 2017, Maurice était devenu un emblème de la ruralité. Tout est parti d’une plainte de voisins à Saint Pierre d’Oléron, mécontents de l’entendre chanter de bonne heure. En septembre dernier, le tribunal de Rochefort reconnaissait à l’animal la liberté de chanter, condamnant les plaignants à verser 1000 euros de dommages et intérêts à ses propriétaires. Le coq avait ensuite inspiré une loi permettant de protéger les bruits et les odeurs en zone rurale adoptée le 31 janvier 2020.

 

Ses propriétaires, après avoir l’avoir enterré dans le jardin, lui ont trouvé un successeur, baptisé tout simplement, Maurice II.