Infirmière disparue depuis 6 mois : mise en examen du mari, Cédric Jubillar, pour meurtre

FORUM
Pendant sa garde à vue, Cédric Jubillar a "maintenu ses déclarations malgré de longs interrogatoires
Crédit: Fred SCHEIBER / AFP

18 juin 2021 à 12h09 par Iris Mazzacurati

Cédric Jubillar a été mis en examen vendredi 18 juin pour "meurtre aggravé", six mois après la disparition de son épouse, Delphine Jubillar, 33 ans, une infirmière du Tarn et mère de leurs deux enfants.

Placé en garde à vue mercredi, il a été déféré dans la matinée devant un juge d'instruction au palais de justice de Toulouse.

"A ce stade du dossier, sans corps, sans connaître les origines d’un décès dont on ignore jusqu’à la réalité, retenir une intention homicide est ahurissant", a dénoncé Jean-Baptiste Alary, l'avocat de Cédric Jubillar.

Interrogé sur d'éventuels aveux pendant sa garde à vue, une source proche de l'enquête a dit à l'AFP que le peintre-plaquiste avait "maintenu ses déclarations malgré de longs interrogatoires. Et dément toute implication dans la disparition de sa femme".

"Les auditions se sont terminées vers 3h du matin (vendredi)", a confié à l'AFP son avocat, Me Alary.

Mercredi, Cédric Jubillar, sa mère et son beau-père avaient été placés en garde à vue, des incohérences ayant été relevées entre différents témoignages. Mais la mère et le beau-père ont été relâchés, selon le procureur.

Cédric Jubillar avait signalé aux gendarmes la disparition de la mère de ses deux enfants de 2 et 6 ans dans la nuit du 15 au 16 décembre à Cagnac-les-Mines, près d'Albi. Le couple était en instance de divorce.



(Avec AFP)