Issoudun : le maire ouvre un musée, le préfet saisit la justice

FORUM
Le musée de l'Hospice Saint Roche, à Issoudun.
Crédit: Benjamin Smith / Wikimedia Commons

15 février 2021 à 7h10 par Etienne Escuer

Le maire d'Issoudun André Laignel a décidé d'ouvrir ce week-end le musée de l'Hospice Saint-Roch, au grand dam de la préfecture.

Après Perpignan, Issoudun. Le maire PS de la commune de l’Indre, André Laignel, a décidé à son tour d’ouvrir le musée de l’Hospice Saint-Roch situé dans sa commune. « Les musées sont des lieux de culture essentiels, ils sont des lieux où le risque de contamination est le plus faible, des lieux dans lesquels on ne mange pas, ne boit pas, ne fume pas, où l’on est invité à ne pas toucher. Cette fermeture est disproportionnée », explique l’élu sur Twitter. Une décision qui va à l’encontre de la loi, mais « mûrement réfléchie » selon lui, avec un protocole sanitaire strict. Les salles les plus étroites n’ont d’ailleurs pas été rouvertes. « Nous mettons en oeuvre tout ce qui est raisonnable dans le cadre des précautions sanitaires : respect des mesures de sécurité et notamment une jauge d'au moins 30 m2 par visiteurs », poursuit André Laignel.

Le choix d’André Laignel de rouvrir le musée a logiquement été dénoncé par le préfet de l’Indre, qui a saisi la justice administrative. Le tribunal devrait trancher d’ici la fin de la semaine. Ce week-end, près d’une centaine de personnes sont venues parcourir les allées du musée.

(Avec AFP)

I