Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

L’État en justice pour avoir manqué à son devoir de protection des oiseaux

09 avril 2019 à 06h00 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : wikipédia

La France respecte-t-elle ses engagements et surtout les lois en vigueur concernant la protection des oiseaux sur son territoire ? Non, selon la LPO qui a décidé de porter plainte contre l’Etat français.

Il y a quasiment une semaine jour pour jour, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), dont le siège est basé à Rochefort, a décidé de porter plainte contre l’Etat français auprès de la commission européenne. L’association estime que les différents gouvernements successifs ont failli à leur mission de protection d’après le président de la LPO Alain Bougrain-Dubourg :

Écouter le podcast

Après avoir épuisé toutes les voies de recours en interne, la LPO a donc décidé de saisir la commission européenne pour que la loi soit respectée. Dans cette histoire, elle ne vise pas les chasseurs mais bien l’Etat français :

Écouter le podcast

Le président de l’association est en contact avec Emmanuelle Wargo, la secrétaire d’Etat à l’Ecologie. Cette fois-ci, il lui aurait indiqué que si les autorités ne « fermaient pas la chasse aux tourterelles des bois qui sont à l’agonie, ce serait la guerre ». Ce dernier ne comprend pas également l’absence de dialogue entre le chef de l’Etat et les associations de défense des animaux qu’il n’a encore jamais rencontré à l’inverse des fédérations de chasseurs. Aujourd’hui, la LPO se bat pour la sauvegarde et la protection des oiseaux mais pas seulement :

Écouter le podcast

La LPO recherche toujours de nouveaux adhérents pour défendre la cause animale. Si vous êtes intéressé, rendez-vous sur son site internet.